BIO

Né à Lyon, Yann Dubost aborde la musique par le violon avant de découvrir la contrebasse à douze ans. Formé au Conservatoire de Grenoble (avec Philippe Guingouain), il poursuit ses études au CNSMD de Lyon, dans la classe de Bernard Cazauran, et se perfectionne auprès de Seiji Ozawa dans le cadre de l’International Music Academy Switzerland. 1er prix des concours internationaux de l’International Society of Bassists (USA, 2005), Haverhill (UK, 2004), et Wattrelos (France, 1999), il est également lauréat de la Fondation Cziffra et du Premio Valentino Bucchi (Rome, 2008). Il intègre à 19 ans l’Orchestre de Paris, avant de devenir contrebasse solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio France en 2011. En tant que contrebasse solo invité, on le retrouve avec le London Symphony Orchestra, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Opéra National de Lyon, Les Siècles, Les Dissonances… Il a eu la chance de travailler sous la direction des maestros Eschenbach, Järvi, Chung, Franck, Boulez, Gergiev, Haitink, Salonen, Dudamel, Petrenko, Harding…

Chambriste recherché, il a partagé la scène avec Paul Badura-Skoda, Renaud Capuçon, Bertrand Chamayou, Christophe Coin, Augustin Dumay, Christoph Eschenbach, Pierre Fouchenneret, David Guerrier, Alina Ibragimova, Victor Julien-Lafferière, Adam Laloum, Jean-Frédéric Neuburger, Jean Rondeau, les quatuors Diotima, Fine Arts, Hermès, Modigliani, Strada… Il est régulièrement l’invité des plus grands festivals européens : Folle Journée de Nantes, Festival Ravel, Festival de Besançon, Deauville, Radio France Montpellier, Roque d’Anthéron, Rencontres Musicales d’Evian, Palazzetto Bru Zane, Printemps des Arts de Monte-Carlo, Musiq3 (Belgique), Gstaad (Suisse), Schleswig-Holstein, Ultraschall Berlin, Rheingau, Schwetzingen Festspiele (Allemagne), Carinthischer Sommer, Schubertiade Schwarzenberg (Autriche)… Il était en tournée en 2016 avec Christoph Eschenbach et le quatuor Thymos avec la Truite de Schubert, notamment au Kennedy Center de Washington. En 2017, il est invité aux 24e Victoires de la musique classique. Avec orchestre, il s’est produit en soliste avec le Bedford Sinfonia, l’Haverhill Sinfonia, le Münchener Kammerorchester, l’Orchestre Mozart Toulouse… En juin 2019, il était au Théâtre des Champs-Elysées pour jouer l’air de concert de Mozart « Per questa bella mano », avec Nicolas Cavallier et l’Orchestre National d’Ile-de-France dirigé par Pierre Dumoussaud.

Musicien complet, il aborde avec bonheur le répertoire classique et romantique avec l’ensemble Pygmalion et le Cercle de l’Harmonie. Avec Yorrick et Daniel Troman (violon et accordéon), il forme le trio Les Tromano, qui enregistre en 2015 l’album « Gran Bazar » (NoMadMusic), reflet de l’éclectisme musical du trio. Passionné de musique contemporaine, il a donné de nombreuses créations et a eu la chance de travailler avec György Kurtag, Henri Dutilleux, Betsy Jolas, George Benjamin, Michaël Levinas, Ondrej Adamek. Il a enregistré des pièces pour contrebasse solo de Richard Wilson (Albany Records), Yves Chauris, Teresa Procaccini (Edipan), Carlos Roqué Alsina (Promise Land). Il est soliste de l’ensemble Itinéraire.

Deux disques Schubert sont sortis en 2020 : l’octuor (Alpha) et le quintette La Truite avec Christophe Eschenbach et le quatuor Thymos (Avie). Sa discographie comprend également Lucien Durosoir avec le quatuor Diotima (Alpha), André Caplet avec le quatuor Ardeo (Timpani), Claude Debussy avec le quatuor Debussy (Timpani), Félicien David en quintette avec Christophe Coin (Laborie), le sextuor de Félix Mendelssohn (B Records)… Yann Dubost joue une contrebasse de Giuseppe Zanotti de 1733. Il enseigne au CRR de Paris et au Pôle Supérieur Paris Boulogne-Billancourt.